Bill Gates Qui va gagner a la course du fameux vaccin du Covid ? Y a t’il un danger potentiel qui nécessite des questions au niveau de la sécurité nationale.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-3-1024x694.png

Plusieurs pays sont à la course du vaccin mais peut on faire confiance.

Israel participera aux essais de vaccins européens et australiens contre le coronavirus

https://www.jpost.com/health-science/israel-to-take-part-in-two-additional-coronavirus-vaccine-trials-647652

« Plusieurs milliers de personnes participeront aux essais », selon Eytan Ben-Ami, responsables des essais cliniques de phase précoce au Sheba Medical Center.

Les Israéliens seront recrutés pour participer à deux essais supplémentaires de vaccin contre le coronavirus au delà de l’essai de l’Institut Israélien de Recherche Biologique qui a débuté dimanche, selon Eytan Ben-Ami responsable des essais cliniques de phase precoces au Sheba Medical Center.

Selon l’hopital, des Israéliens seront sélectionnés pour participer à des essais des vaccins menés par de sociétés non divulguées en Australie et en Europe. Les essais devraient commencer dans les mois sinon avant.

« Plusieurs milliers de personnes participeront aux essais », a declare Ben-Ami au Jerusalem Post. « Nous esperons que dans un avenir tres proche, nous aurons diverses options de vaccins pour notre population ».

Si les vaccins s’avèrent sûrs et efficaces, les personnes qui en ont été vaccinées seront immunisées contre le virus.

L’essai européen, comme l’essai IIBR qui a débuté dimanche matin avec deux volontaires au Hadassah-University Medical Center, a Ein Kerem a Jerusalem, et a Sheba, est un essai de phase I/II. L’essai australien est en phase III.

Ben-Ami a déclaré qu’il s’attend a ce que les volontaires qui seront recrutés pour ces essais soient plus larges et plus diversifiés que ceux recrutés pour l’essai de phase I IIBR, qui ne comprend que des adultes en bonne sante ages de 18 a 55 ans. Sheba ne sera pas le seul centre médical à participer aux essais, a-t-il declare, mais rejoindra d’autres hôpitaux à travers le monde. Il a dit qu’il ne prévoyait pas que les essais australiens et européens interfèrent avec le propre essai de vaccins d’Israël.

Il n’est pas rare que les entreprises recherchent en dehors de leur pays des volontaires pour de tels essais. Dans une interview accordée au Post dimanche dernier, le directeur de L’IIBR, le professeur Shmuel Shapira, a déclaré qu’Israël recruterait des volontaires d’autres pays pour aider à l’essai de phase III de son vaccin, si et quand le moment viendrait. Il a dit qu’il était en négociations mais qu’un aucun accord n’avait encore été signé. « Sheba est vraiment un centre d’excellence et nous sommes un centre pour de nombreux essais pharmaceutiques, et c’est pourquoi je pense que nous avons été choisis pour participer à ces essais également », a -t-il declare, notant que plus de 3000 essais cliniques sont actuellement en cours au centre médical.

« Notre leadership au fil des ans nous a conduits a cet endroit ou on nous propose de participer à des essais très importants comme ces vaccins contre le Covid-19 ».

Cependant , il a ajouté qu’à sa connaissance Sheba n a jamais participé a un essai de vaccin avant le coronavirus.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-5.png

La Corée du Sud signale 83 décès dans le cadre de problèmes de sécurité liés au programme de vaccination du gouvernement.

Le premier ministre sud-coreen Chug Sye-Kyun a appeler a une enquete sur les problemes de securite potentiels la semaine derniere.

https://www.infowars.com/posts/south-korea-reports-83-flu-shot-deaths-amid-safety-concerns-with-govt-vaccination-program/

La Corée du Sud a rapporté que 83 personnes sont décédées après avoir été vaccinés contre la grippe, une semaine après que Séoul a annonce qu’elle allait sonder son programme de vaccination de masse. Le gouvernement continue d’insister sur le fait que les décès ne sont pas liés au coup. L’agence de santé publique du pays, l’Agence coréenne de contrôle et de préventions des maladies (KDCA), a annonce samedi que 83 personnes au total sont décédées après avoir participé à une initiative de vaccination gratuite présentée comme un moyen de compenser les complications potentielles de Covid-19.

La plupart des décès concernaient des personnes âgées, a rapporté l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des chiffres fournies par le KDCA. Sur le nombre total des décès , 37 personnes avaient 70 ans, suivies de 34 personnes âgées de 80 ou plus. Quatre décès impliquant des personnes dans la soixantaine, tandis qu 8 personnes décédées avaient de moins de 60 ans. Les responsables de la santé ont insisté à plusieurs reprises sur le fait qu’il n’avait aucune preuve indiquant un lien direct entre les vaccins contre la grippe et les décès.

Cependant, Le PM sud-coreen Chug Sye-Kyum a appelé à une enquête sur le problème de sécurité potentiels la semaine dernière, alors que le nombre de personnes décédées peu de temps après avoir été vaccinées contre la grippe a atteint d’un chiffre de personnes.

Plus tot, l’association médicale coréenne avait appelé Séoul à interrompre le programme en attente d un examen complet. Des inquiétudes au sujet de la campagne de vaccination sont apparues pour la première fois après qu’il a ete revele que certaines de ses doses avaient exposées a la température ambiante pendant leur administration au public. Cependant, les vaccins en question n’ont été liés a aucun des décès. A ce jour, plus de 11.5 millions de Sud-Coreens ont recu un test gratuit dans le cadre de ce programme.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-4.png

Par contre La Chine est a la course pour le premier vaccin Covid souleve 19 de questions de securites

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-11-02/china-s-race-for-first-covid-19-vaccine-raises-safety-questions

Le manque de clarté sur les normes et les garanties utilisées par les développeurs chinois est préoccupant car certains de leurs vaccins sont distribués en Chine dans le cadre d’un programme d utilisation d’urgence avant l approbation réglementaire complète. Aux Etats-Unis, le Président Donald Trump a affirmé à plusieurs reprises qu’une photo de travail y serait disponibles avant les élections du 3 novembre.

Cela ne s’est pas produit car les délais les plus optimistes pour l’autorisation d’utilisation d’urgence aux Etats-Unis se situent désormais à la fin de novembre et en decembre, bien derrière la Chine sur ce front. Il y a des implications potentiellement importantes sur la manière dont la Chine procède à ses vaccins. Le pays asiatique compte le plus grand nombre de candidats dans les procès de stade avancé, et les clichés chinois pourraient etre utilises par des millions de personnes dans le monde parce que le Président Xi Jinping s’est engagé à partager avec ceux qui ont réussi à l’étranger.

L’AstraZeneca Plc du Royaume-Uni et la société américaine Johnson & Johnson ont temporairement interrompu les test plus tot cette annee apres qu’un seul participant a chaque essais soit tombé malade, afin d’en examiner la cause. En revanche, le ministre chinois des Sciences a declare que ses cliniques avaient inoculé environ 60 000 volontaires dans des essais de phase finale, mais aucun évènement indésirable grave n’a été signale.

Un leader pharmaceutique, China National Biotec Group Co., a déclaré avoir vacciner des centaines de milliers de personnes dans le cadre du programme d utilisation d urgence, signe de l’ampleur de l’administration des vaccins chinois sans rapport d’événement indésirables graves. Pourtant, les scientifiques affirment que la découverte de problèmes de santé est inévitable lorsque des dizaines de milliers de personnes de tous âges et dans des conditions variables sont testees meme si le vaccin ne cause pas la maladie.

« La biologie est fondamentalement désordonnée et vous aurez toujours des crises cardiaques, des événements neurologiques et d’autres toxicités par pur hasard », a declare Michael Kinch, specialiste des vaccins a l’Universite de Washington a St Louis. « Dans une population suffisamment nombreuse, vous allez voir cela et il semble donc étrange, voir suspect, que rien n’ait été signale du tout. »

L’auteur d’un livre de 2018 intitulé « Entre espoir et peur : une histoire des vaccins et de l’immunité humaine », Kinch a déclaré qu’il serait préoccupé par les données « vraiment, vraiment propres ». Il a évoqué une recherche publiée en 2015 dans la revue BMC Medicine qui a examiné 202 essais de stade avancé et a constaté que seulement 10% environ ne mentionnent pas d’effets indésirables graves. Même ce nombre sous-représente probablement l’omniprésence des principaux effets indésirables des tests, a declare Kinch.

A l’echelle mondiale, les inquiétudes quant a la sécurité des vaccins contre les coronavirus augmentent alors que les chercheurs de tous les pays travaillent à un rythme sans précédent, secoués par les pressions politiques et l’urgence de mettre fin a une pandémie qui a tué plus d’un million de personnes.

Les cliniques et les responsables chinois affirment que leurs vaccins ont été validés sur dans les recherches en cours. Les cliniques ont jusqu’à présent déclare n’avoir constaté que des effets benins, tels qu une faible fièvre, des douleurs sur les endroits d injections, des démangeaisons, de la fatigue et des étourdissements, de symptômes compatibles avec un vaccin antigrippal régulier.

Differentes technologies.

Un porte-parole de la société chinoise Sinovac Biotech LTD. a déclaré que l’absence de signalement d’effets secondaires graves ne signifie pas que la société n’est pas transparente. Il a souligné les commentaires de l’Instituto Butantan, le partenaire d’essaie de Sinovac au Brésil, qui a déclaré que moins de reactions indesirables avaient ete observees dans son vaccin contre le coronavirus que dans d’autres testes dans le pays.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2-1024x681.png

Differentes methodes utilisees pour développer des vaccins entraînent des variations des evenements indesirables, a declare le porte parole de Sinovac. Sur la base de ses etudes préliminaires, les vaccins inactives, une technologie traditionnelle utilisée par Sinovac qui utilise une version tuée par l agent pathogene, se sont révélés avoir une faible incidence d evenements indesirables, a-t-il declare. CanSino Biologics Inc. une societe chinoise developpant un vaccin utilisant un adenovirus causant le froid comme vecteur, un type de vaccin similaire à J&J et AstraZeneca ( refuser de commenter).

Dans une déclaration publiée sur son compte officiel WeChat fin octobre, il a déclaré que son vaccin avait une bonne tolérance et une bonne sécurité et qu’il n’y avait pas de reactions indesirables graves parmi les participants aux essais cliniques. China National Biotec Group n’a pas répondu à la demande de commentaires.

Evaluer la rigueur.

Certains scientifiques ne sont pas convaincus. Ils disent que la transparence des procès chinois ne semble pas etre au meme niveau que ceux de l’Occident, ce qui rend difficile l’évaluation de leur rigueur.

« Toute déclaration indiquant que vous avez vaccine plus de 100 000 personnes et ne constatez aucun effet grave ou grave ne peut être vraie » a declare William Haseltine, ancien chercheur a la Harvard Medical School qui preside l ‘association a but non lucratif Access Health International et qui a joué un rôle clé dans la compréhension, nouveaux virus, y compris le HIV. »S’ils veulent que leurs vaccins reçoivent une crédibilité internationale, ils doivent etre prets ».

Ezekiel Emanuel, vice-provost pour les initiatives mondiales et codirecteur du Healthcare Transformation Institute de l’Universite de Pennsylvanie, a declare qu’il y avait des questions sur la maniere dont certaines des etudes chinoises sont menees. « Il y a un scepticisme et une hesitation appropries quant a savoir si vous devriez les adopter », a declare Emanuel.

Sous un microscope.

Les vaccins prennent généralement des années à se développer, et ce processus est maintenant réduit à plusieurs mois dans le monde, et pas seulement en Chine. Pourtant, Kinch a déclaré qu’il fallait parfois trois ou quatre mois au système immunitaire, et les dommages causés par la vaccination. Les dernières règles chinoises exigent que les événements indésirables graves suspectes et imprévue dans les essais cliniques soient signalés aux autorités de réglementation. Cependant, il n’est pas obligatoire pour une entreprise chinoise de communiquer. Cependant, il n’est pas obligatoire pour une entreprise chinoise de communiquer ces problèmes ou les pauses d’essai associées au grand public.

Ce n’est pas non plus une pratique courante aux Etats-Unis, bien que le F.D.A americain en soit certainement informe, a declare Haseltine.

Des pauses comme celles prises par AstraZeneca et J&J attirent une attention inhabituelle car l’ampleur de la pandémie et la vitesse des essais mettent les développeurs des vaccins sous le microscope. Le terme événement indésirable peut englober tout, de la fièvre, de la douleur et des démangeaisons aux problèmes plus graves comme le cancer, les crises cardiaques et même la mort. Ils ne signifient pas nécessairement qu’un vaccin est voue a l’echec, car les avantages de chaque injection sont mis en balance avec son risque. Des effets secondaires graves surviennent, bien que rarement, après l’approbation et la distribution d un vaccin au grand public.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 747af3cda4e5627d26dd45345186a6b7515e0285-1000x667.png

Essais repris

AstraZeneca et J&J ont repris les essais qui avaient ete interrompus. Les regulateurs et les equipes d experts exterieurs ont passe en revue les donnees existantes sur les vaccins et ont conclu que les maladies inexpliquees n etaient pas declenchees par les vaccinations.

Conference de presse d’Actelion LTD. Alors que le fabricant de medicaments accepte un rachat de 30 milliards de dollars avec J&J.

Le directeur scientifique de J&J, Paul Stoffels, a declare que la societe n avait trouve aucune preuve que l evenement indesirable etait lie a son vaccin ou a la technologie qui le souligne.  » Quand nous avons 60 000 personnes ( dans un essai clinique), c est un petit village, les choses se passent », a declare Stoffels dans un interview.

AstraZeneca a déclaré que ses essais avaient repris dans le monde entier, les régulateurs de plusieurs pays confirmant qu il était sur de le faire.

Le programme elargie d utilisation d’urgence de la Chine lance en juillet soulève également des questions. Initialement destiné aux travailleurs de première ligne, tels que le personnel medical traitant les patients Covid 19 ou les douaniers présentant un risque d exposition, l’utilisation de deux injections de China National Biotec et d’une de Sinovac a depuis été étendue aux employés d’entreprises publiques avec des missions à l’étranger. Des discussions sont en cours pour les proposer aux étudiants partant à l’étranger. Les médias locaux rapportent maintenant que les gens ordinaires peuvent s inscrire.

Cela amène les chercheurs a se demander comment un si grand nombre est suivi Ding Sheng, directeur du Global Health Drug Discovery Institute base a Pekin, qui a reçu un financement de la fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré que l’absence d’effets indésirables graves parmi les entreprises chinoises ne devrait pas être considérée comme une mauvaise dose. Ding a déclaré que les programmes d’utilisation d urgence différent des essais contrôlés et que les vaccins largement administrés « ne signifient pas nécessairement que des mauvaises choses se produiront ». Pourtant, il avait des questions sur la manière dont les personnes mais elles ne sont pas en phase d’essais cliniques. »S’ils pouvaient être plus transparents sur la façon dont ils le font , ce sera probablement une meilleure assurance ».

Utilisation d’urgence

Zheng Zhongwei, un directeur qui supervise le développement du vaccin contre le coronavirus a la Commission nationale de la santé de Chine, a déclaré le 20 octobre qu’il n y avait eu aucun rapport d evenements indesirables graves dans le programme d’utilisation d’urgence jusqu’à présent, et qu’il existe un système de suivi pour le suivi, ceux qui reçoivent les coups de cette façon.

L’Administration nationale des produits médicaux, l’organisme chinois de reglementation des medicaments, a refusé de commenter au delà de la conférence de presse du 20 octobre. Cela n’a pas été l’expérience d’un Beijinger, qui a déclaré à Bloomberg qu’il avait reçu deux injections d’un vaccin contre le coronavirus plus tôt cette année, et que sa famille avait egalement ete vaccinee.

L homme, qui ne voulait pas être nommé parce qu’il avait signé un accord de non divulgation, a déclaré qu’il n’avait subi aucun effet indésirables, mais qu’il n’avait pas eu de suivi par la vaccination. Il y avait un numero de telephone sur le certificat de vaccination, mais aucune indication a quoi cela servait.

D’autres personnes avec lesquelles Bloomberg s’est entretenu, y compris un employé d’une société d’Etat, ont déclaré qu il était clair qu il devrait contacter le développeur en cas de reaction indesirable grave au vaccin qu’il a reçu dans le cadre du programme d’utilisation d’urgence, mais que son cas ne le serait pas, activement suivi.

China National Biotec n’a pas répondu aux questions sur le programme d’utilisation d’urgence. Le porte parole de Sinovac a déclaré que l’utilisation d’urgence de ses injections expérimentales était assurée par le système d’inoculation existant du pays, qui dispose d’un mécanisme de surveillance, et que la surveillance n’était pas assurée par la societe Moderna Inc. Pfizer inc, AstraZeneca, J&J, les principales sociétés américaines et britanniques en phase finale de test, ont toutes publiés des protocoles détaillés avec les methodes et procedures suivies dans ces essais. Seule l’une des trois entreprise, Sinovac actuellement en phase III de test a déclaré qu’elle rendait son protocole accessible au public. Cela signifie que les universitaires indépendants n’ont aucun moyen d’évaluer dans quelle mesure certains des essais chinois de stade avancé sont bien concus. CanSino a refuse de partager son protocole a la demande de Bloomberg, tandis que China National Biotec n a pas repondu a une requete de Bloomberg concernant son protocole d’essai.

Programme outre-mer

La Chine a déclaré qu’elle rendrait les clichés reussis disponibles à l’échelle internationale grâce a des accords bilateraux et à l’initiative Covax pour distribuer des clichés. Pourtant, les développeurs de vaccins chinois doivent faire l’objet d’une surveillance accrue en raison du bilan mitigé de l’industrie dans son pays. Les organismes gouvernementaux ont par le passe repérer des problèmes tels que le stockages inapproprie de certaines vaccinations. En 2018, les consommateurs ont proteste dans les bureux de gouvernement apres que les regulateurs aient declare que deux fabricants de medicaments, Changsheng Bio-technology co. et Wuhan Institute of Biological Products Co., avaient vendu des vaccins inefficaces.

Sinopharm Group Co., la societe mere de China National Biotec, est également la societe mere de l’Institut de Wuhan. A l’epoque, il a retiré un cadre de la filiale en charge de la production et a émis des avertissements sévères et des amendes a d’autres. Changsheng a déclaré avoir interrompu de vaccins problématiques et éprouve de profonds remords et de la honte. Les dirigeants chinois disent que le contrôle réglementaire s’est resserré, tout comme les normes de l’industrie des vaccins. Le régulateur chinois des médicaments a déclaré publiquement qu’il nécessiterait une incidence nulle ou extrêmement faible de reactions indesirables graves pour approuver tout vaccin contre le coronavirus.

Le contrôle de la qualité et les études cliniques de l’industrie sont désormais pleinement conformes aux normes internationales, a declare Zhang LAN, vice-presidente de Hangzhou Tigermed Consulting Co, qui mène un essai pour l’un des vaccins chinois contre le coronavirus, bien qu’elle n’ait pas précisé lequel en raison des regles de divulgation. « La situation découlant de l’essai J&J doit-elle arriver à ces vaccins candidats chinois? », se demande Zhang. « Je pense qu’il est trop tôt pour passer un appel et que nous devons attendre les résultats et les données. »

 

Be the first to reply

Laisser un commentaire