[RÉVÉLATION CHOC] Emmanuel Macron annonce un «confinement» sur tout le territoire à partir de vendredi 29 Octobre 2020

SOURCES : https://www.rtl.fr/actu/politique/direct-video-coronavirus-reconfinement-ecoles-suivez-les-annonces-de-macron-7800912902

https://www.lemonde.fr/societe/live/2020/10/28/covid-19-suivez-le-discours-d-emmanuel-macron-en-direct-a-20-heures_6057696_3224.html

Coronavirus : « Restez au maximum chez vous », déclare Macron

MINUTE PAR MINUTE –

« J’ai confiance en nous, nous devons tenir », a lancé le président de la République lors de son allocution de ce 28 octobre. « Nous nous relèverons si nous sommes unis », a-t-il ajouté.

Le président détaille la suite des mesures : 

7800912918_emmanuel-macron-le-23-octobre-2020.jpg (880×586)

Face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, le président de la République a confirmé le durcissement des mesures sanitaires. « Les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visitées », a-t-il cependant précisé.

  • Mercredi 28 octobre, à partir de 20 heures, Emmanuel Macron a prononcé une allocution télévisée depuis l’Elysée pour annoncer aux Français les décisions retenues afin de freiner la progression de l’épidémie due au coronavirus.
  • Le président a annoncé un « confinement » à partir de vendredi sur tout le territoire national et le télétravail à nouveau généralisé « partout où c’est possible ». Le confinement sera cependant allégé par rapport à celui décidé en mars : « Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés ».
  • Les visites dans les Ehpad et maisons de retraites ne seront pas interdites.
  • En terme de calendrier, il a noté : « [ces règles] seront appliquées à minima jusqu’au 1er décembre (…) Si d’ici quinze jours, nous maîtrisons la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël ».
  • Les données publiées par Santé publique France, mardi soir, sont inquiétantes : la moitié des lits de réanimation dans les hôpitaux sont occupés par des malades du Covid-19. Une tendance appelée à se renforcer, puisque 33 000 nouveaux cas ont été répertoriés en vingt-quatre heures. Au total, 523 décès supplémentaires ont été enregistrés, mardi ; un record depuis le mois d’avril.
cf211d1b8420beaa41f74e536f072.jpeg (1256×708)

Emmanuel Macron annonce un « confinement » à partir de vendredi sur tout le territoire : 

« J’ai décidé qu’il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement sur tout le territoire national. (…) Les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visitées. (…) Comme au printemps, vous pourrez sortir de chez vous pour aller travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile. C’est donc le retour de l’attestation. (…) Les bars et les restaurants seront fermés. (…) Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront quant à eux à bénéficier du chômage partiel. »

Le président détaille la suite des mesures : 

« Un plan spécial sera préparé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises ».

« Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne. Partout où c’est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé. Mais, c’est une seconde différence par rapport au printemps, les guichets des services publics resteront ouverts. »

« Nos frontières intérieures à l’espace européen demeureront ouvertes et sauf exception les frontières extérieures resteront fermées. Bien évidemment, les Français de l’étranger resteront libres de regagner le territoire. »

« Quant aux cimetières, en cette période marquée par la Toussaint, ils demeureront ouverts et je veux que nous puissions continuer à enterrer dignement nos proches. »​

Le chef de l’Etat conclut son discours en encourageant chacun « à tenir » : 

« Si je sais la lassitude et cette impression d’un jour sans fin qui tous nous gagne, nous devons, quoi qu’il arrive, rester unis et solidaires et ne pas céder au poison de la division. (…) Mais j’ai confiance en nous, en vous. (…) Nous devons tenir. (…) Nous sommes une nation unie et solidaire et à cette condition que nous y arriverons. »

Be the first to reply

Laisser un commentaire